JULIEN GRANIER CARROSSIER : LA VOLONTÉ D’ENTREPRENDRE EN HERITAGE

JULIEN GRANIER CARROSSIER : LA VOLONTÉ D’ENTREPRENDRE EN HERITAGE

11 janvier 2016

J

ulien Granier est un jeune dirigeant roannais. Pas encore trentenaire, ce carrossier passionné s’est lancé dans le grand bain de l’entrepreneuriat avec la reprise en Septembre 2014 de la ‘’carrosserie Mulsant’, un établissement qui existait depuis une trentaine d’année à Roanne.

DEPUIS TOUT PETIT DANS L’UNIVERS DE L’AUTOMOBILE
« Les autos j’ai toujours aimé ça et depuis longtemps » confie Julien « mon père était gérant du garage Mazda, alors les voitures on peut dire que je suis né avec. Je sais les tracas qu’une entreprise peut engendrer, j’ai vu mon père se faire du soucis certaines fins de mois, mais l’envie d’être mon propre patron a été la plus forte. »

UN MÉTIER DE PASSION
Débosselage, planage, ponçage, remodelage, peinture font partie du quotidien de Julien qui a obtenu ses diplômes au CFA de Roanne un CAP de tôlier et un CAP de peintre assortis d’un an de compagnonnage. Il a ensuite travaillé dans plusieurs entreprises avant de se décider à racheter la Carrosserie Mulsant. « C’était aussi important pour moi d’imaginer que je faisais perdurer un savoir-faire avec la reprise des salariés : Christian (tôlier) et Cyril (peintre) qui ont des heures de carrosserie à leur actif, ainsi qu’Alexia à l’accueil. »

LA PROXIMITÉ AVEC LE CLIENT
Lors de ses précédentes expériences, Julien a travaillé dans de grosses structures où il a pu déplorer le manque de temps pour une relation suivie avec la clientèle. « J’avais envie de travailler à mon rythme avec un contact direct avec mes clients, je suis beaucoup dans l’atelier et je suis au courant de tout ce qui s’y passe. C’est important d’être à l’écoute. Je travaille avec ma propre méthodologie, bref je maitrise la réparation de A à Z. C’est une ambiance familiale et j’aime ça. »

DEVIS GRATUIT
« Nous sommes à la disposition des clients pour des devis gratuits, sur présentation du véhicule. Nous faisons tous types de travaux et même du débosselage sans peinture. Maintenant que les clients ont la possibilité de choisir leur carrossier pour les réparations, j’ai préféré être un carrossier indépendant et j’ai mis en place un système de récupération de franchise, quitte à faire une remise, nous la faisons à notre client plutôt qu’à son assurance. » Bien sûr le souhait de Julien est de faire grossir sa société en embauchant de nouveaux salariés et en prenant un apprenti pour lui transmettre son savoir faire. Mais qui ‘’va piano, va sano’’. « On verra ça dans quelque temps » conclut-il.
Tôle froissée, bobo de peinture, le chirurgien esthétique de votre auto est 18 Rue Mulsant à Roanne.

INFOS PRATIQUES

Article précédent

Article suivant